dimanche 5 mai 2013

UMP, Front de Gauche, FN : comment l'opposition "célèbre" le 1er anniversaire du mandat de Hollande

L'UMP a notamment dévoilé une affiche et un tract, dénonçant "l'échec" de Francçois Hollande. Un tract de l'UMP dévoilé samedi 4 mai 2013 défend sa vision du bilan de la première année de la présidence de François Hollande. 

Pour le premier anniversaire de son accession à la présidence de la République, l'opposition ne fait pas de cadeau à François Hollande. Si le président a fait publier sur son site internet le bilan de son action, reprenant ses "60 engagements pour la France", les attaques de l'opposition semblent prendre le dessus sur la communication élyséenne, samedi 4 mai.
Francetv info fait le tour des événements prévus par l'opposition pour marquer cet anniversaire. 

L'UMP affiche "l'échec" de Hollande 

Le message est clair, concis : "L'échec", peut-on lire sur une affiche et un tract qui dresse le bilan, jugé "catastrophique" de la première année de pouvoir socialiste. Le président y apparaît le jour de son investiture, une cérémonie au cours de laquelle il avait remonté les Champs Elysées sous la pluie. 
Cette affiche, tirée à 150 000 exemplaires, a indiqué l'UMP au Parisien, tandis que le tract a été "tiré à 3 millions d’exemplaires". Le parti y détaille  "l’échec sur le chômage, le pouvoir d’achat, la sécurité, la politique exemplaire ou encore la gouvernance". "Avec l'UMP, une autre politique est possible", poursuit le document, qui dénonce en vrac l'augmentation des impôts, la croissance nulle, les "affaires" ou encore la "division" des Français sur le projet de loi autorisant le mariage homosexuel. 
Une affiche de l'UMP révélée samedi 4 mai dénonce "l'échec" de François Hollande.
Une affiche de l'UMP révélée samedi 4 mai dénonce "l'échec" de François Hollande. (UMP )
 

Le Front de gauche dans la rue le 5 mai

La manifestation a d'abord été proposée par Jean-Luc Mélenchon, bientôt ralliée par l'ensemble du Front de gauche. Après les aveux de Jérôme Cahuzac, l'ancien candidat et co-président du Parti de Gauche a appelé à battre le pavé pour demander une VIe République, à l'occasion de l'anniversaire de l'éléction de François Hollande. Il demande un changement des institutions car la "défiance"des Français à l'égard des "responsables politiques atteint son seuil critique".
"Le Front de gauche propose à toutes les forces et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier et plus largement au peuple, contre la finance et l'austérité, de participer à une grande marche citoyenne pour la VIe République le 5 mai à Paris", avait indiqué le 6 avril le FG dans un communiqué.

Le Front national organise une "journée d'action militante"

Le Front national lui, entend mêler les modes d'expression utilisés par l'UMP et le Front de Gauche en organisant lundi 6 mai manifestations et distribution de tracts. Le document, téléchargeable sur le site du parti d'extrême droite, entend établir "le vrai bilan de la gauche au pouvoir" : "une gauche inepte, inutile et néfaste".
 "Si le 6 mai 2012 était celui de la grande illusion, le 6 mai 2013 sera pour l’ensemble des fédérations du Front National l’occasion d’investir la rue", a écrit Steve Briois, le secrétaire Général du Front National, dans un communiqué mis en ligne samedi.

Pendant qu'une partie de l'opposition appelle ainsi à défiler, François Hollande a d'ores et déjà indiqué qu'il passerait cette journée dans l'ambiance studieuse d'un séminaire de travail. Lundi 6 mai, le chef de l'Etat réunira tout le gouvernement, histoire d'amorcer sa deuxième année de mandat.

Aucun commentaire: