jeudi 16 mai 2013

Tunisie: des jihadistes ont assassiné un officier de police après une fatwa

Des salafistes jihadistes ont assassiné un officier de police tunisien sur la base d'une fatwa (décret religieux) de leur imam, a révélé ce mercredi à la presse Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement.

"L'officier a été tué à coup de sabres par des membres de ce mouvement (salafiste jihadiste) sous couvert d'une fatwa prononcée par leur imam", a indiqué à la presse Rached Ghannouchi, dénonçant la violence pratiquée au nom de la religion.
    
Le cadavre d'un commissaire de police a été retrouvé début mai dans le quartier Jbel Jloud, au sud de Tunis, les autorités et les médias avaient alors évoqué un crime crapuleux.
Le ministère de l'Intérieur a condamné le meurtre et annoncé l'arrestation de deux suspects, sans préciser leur identité, ni leur appartenance idéologique.

Aucun commentaire: