dimanche 5 mai 2013

Taubira vs Bilger, confrontation immédiate

La Garde des sceaux et l'ancien magistrat semblent ne pas s'apprécier et le font savoir à grands renforts de notes de blog et de citations d'auteurs.

Christiane Taubira, la ministre de la Justice (AFP)

La passe d'armes se poursuit entre la Garde des sceaux Christiane Taubira et l'ancien magistrat Philippe Bilger. Comme BFMTV.com le rappelait dans son "Café Politique", les deux sont des habitués des attaques... et des réponses par écrit. 

Le 12 avril Philippe Bilger accusait Christiane Taubira d'avoir "inventé l'action verbale" à défaut de l'action concrète avant que la garde des Sceaux ne règle ses comptes ce vendredi sur le Huffington Post. "Porque no te callas?" (Pourquoi ne te tais-tu pas?), interroge-t-elle? 

Selon Le Lab d'Europe 1, un journaliste du Monde était également visé par le billet.

"Crime de lèse-Taubira"

Quoi qu'il en soit les répliques n'ont pas tardé. Même si, le journaliste en questio s'est contenté d'un tweet citant, "à la mode Taubira", le poète René Char:
Philippe Bilger a fait plus long sur son blog. Dans une note titrée "J'ai commis le crime de lèse-Taubira!", l'ancien magistrat (et soutien de Hollande lors de la présidentielle 2012) affiche son "honneur" d'être attaqué, moque la faiblesse de l'argumentation (et les vélos) de la ministre et regrette d'être "méprisé" de la sorte. 

Le tic ou le toc de la citation

Surtout il se fait cinglant en estimant que Christiane Taubira ne doit son poste à la Chancellerie que par la grâce d'une parité necessaire, "par le hasard d'une composition". 

"Mais où est Madame la ministre?, poursuit celui qui n'avait pas montré plus de tendresse pour l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy. Les prisons, les juridictions demeurent dans l'état où vous les avez trouvées. Vous avez beaucoup évoqué les premières durant vos premiers mois mais votre taux pénitentiaire exceptionnel - deux visites, deux évasions - vous a rendue moins prolixe."

Philippe Bilger conclut, dans ce qui est pour l'un et l'autre, au mieux un tic, mais presque un toc, par une citation de l'écrivain français Chamfort: "C'est un grand avantage de n'avoir rien fait mais il ne faut pas en abuser".

"Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience", avait, elle, chuté la ministre. Ce n'est donc qu'un début.
 
 
 
  1. Porque no te callas ? Pourquoi ne te tais-tu pas ? rêve toute plume dressée un blogueur célèbre ? http://huff.to/10w2H97 
@ChTaubira "Un grand poète se remarque à la quantité de pages insignifiantes qu’il n’écrit pas", comme disait René Char :-)
 

Aucun commentaire: