samedi 11 mai 2013

Sarkozy-Fillon, la guerre est déclarée

L'ancien Premier ministre a tancé l'ancien chef de l'Etat, jeudi à Tokyo. Ce dernier ne l'avait pas épargné récemment non plus.

Jusqu'à present ils jouaient dans le même camp mais la multiplication des déclarations par médias interposés ces derniers jours sonnent comme une rupture entre François Fillon et Nicolas Sarkozy. 

La petite phrase de François Fillon, jeudi à Tokyo, a augmenté d'un cran supplémentaire la tension latente entre les deux hommes et leurs clans. Et ravivé des divisions déjà existantes.

 

 

 


Quand Sarkozy voyait en Fillon un "loser"

Au début de son mandat, Nicolas Sarkozy taxait son Premier ministre de "simple collaborateur", puis plus récemment de "loser", hier François Fillon a pris sa revanche. Se disant "quoi qu'il arrive candidat" en 2017, l'ancien Premier minsitre a jouté une pique à l'ancien chef de l'Etat. "Sarkozy n'est plus actif en politique", a-t-il dit. 

Jean-François Copé, le président de l'UMP et rival de François Fillon assure "ne pas être surpris" et réaffirme que son objectif ce sont les élections municipales de 2014. 

La déclaration de guerre de François Fillon semble démontrer que (au moins) deux courants s'affrontent désormais au sein de l'UMP.


Aucun commentaire: