dimanche 5 mai 2013

Manifestation du 5 mai: Benoît Hamon met en garde le Front de gauche

Pour le ministre de l’Économie sociale, certains manifestants répondant à l'appel du Front de gauche, dimanche, auront la tentation de "souhaiter l'échec de la gauche au pouvoir", ce qui serait "fatal".Benoît Hamon met en garde les manifestants du 5 mai. (Fred Dufour - AFP)

Le ministre de l'Economie sociale, Benoît Hamon, met en garde les manifestants qui s'apprêtent à défiler dimanche à l'appel du Front de gauche contre un "échec de la gauche au pouvoir", qui serait "fatal".

"Il faut faire preuve de discernement dans les motivations de toutes celles et ceux qui manifestent", estime sur le site du Journal du dimanche le ministre, membre de l'aile gauche du PS.

Une façon de préparer le terrain pour l'extrême-droite, estime Hamon

Selon lui, "il peut y avoir la tentation pour certains de souhaiter l'échec de la gauche au pouvoir". "Je pense que ça serait fatal", met en garde Benoît Hamon à l'adresse du co-président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui multiplie les attaques contre le gouvernement.
  
"Tout ça préparerait le terrain à l'arrivée, non pas d'une autre gauche au pouvoir, mais d'une droite radicale voire de l'extrême droite", prévient le ministre. 

Le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon veulent faire du défilé "contre l'austérité, contre la finance et pour une VI République" de dimanche une démonstration de force. Ils estiment que le nombre de 100.000 manifestants serait "un triomphe".

Aucun commentaire: