dimanche 12 mai 2013

le menteur cahuzac, Quand Cahuzac prend la température de l'électorat à Villeneuve-sur-Lot

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac faisant sa première apparition publique samedi à Villeneuve-sur-Lot, après sa démission du 19 avril (Joëlle Faure - La Dépêche du Midi - AFP)
Première apparition publique samedi à Villeneuve-sur-Lot pour Jérôme Cahuzac, depuis sa démission le 19 mars. Alors que plane le doute sur l'hypothèse de sa candidature à la législative partielle organisée en juin pour le remplacer, l'ancien ministre du Budget a fait son marché, semblant ainsi vouloir prendre la température de l'électorat. 

Cette promenade, relatée par Sud Ouest et la Dépêche du Midi, ne semblait pas du tout avoir été annoncée. "On était à l'inauguration de la permanence du Front de Gauche, à environ 100 mètres du marché, quand une personne nous a dit y avoir croisé Jérôme Cahuzac", a rapporté la journaliste, Joëlle Faure.

"On l'a trouvé, il nous a salués, nous a laissé faire des photos, puis a demandé qu'on le laisse", poursuit-elle, indiquant que Jérôme Cahuzac "discutait, serrait la main aux gens".

Une venue qui ne fait pas l'unanimité

Selon la journaliste, l'ancien député avait l'habitude de venir ainsi faire ses courses et rencontrer ses administrés sur ce marché du samedi, place Lafayette. Mais c'est la première fois qu'il réapparaissait en public depuis sa démission le 19 mars, consécutive à des accusations de fraude fiscale, et à ses aveux télévisés début avril.

Si la propriétaire de la poissonnerie des Arcades a "trouvé ça gentil de venir dire bonjour aux Villeneuvois", certains ont vu la venue de Jérôme Cahuzac d'un mauvais oeil. "Ce serait moi, en tant qu'industriel, qui aurait fraudé avec le fisc, je ne me promènerais pas ainsi de manière décontractée, je serais gêné", a déclaré pour sa part un autre Villeneuvois.

Mardi, interrogé par le Figaro.fr qui lui demandait s'il comptait se porter candidat indépendant à la législative partielle des 16 et 23 juin dans la 3ème circonscription, Jérôme Cahuzac a répondu: "Aucune décision prise (...) Je constate une forme d'attente ou d'espérance chez certains". Il a jusqu'au 24 mai pour se décider.

Aucun commentaire: