lundi 13 mai 2013

Le Bangladesh compte augmenter les salaires de ses esclaves ouvriers textile

Le Bangladesh a mis sur pied une commission en vue d'augmenter le salaire minimum des ouvriers du textile, a déclaré dimanche un ministre après une série de catastrophesmettant en relief leurs mauvaises conditions de travail.
"Nous avons mis en place une commission d'experts chargés d'étudier la question d'un salaire minimum pour le secteur du textile. Nous l'avons fait à la suite de la demande des ouvriers d'augmenter leurs salaires", a déclaré le ministre du Textile, Abdul Latif Siddique.
Un ouvrier du secteur de la confection au Bangladesh gagne moins de 40 dollars par mois, des conditions que le pape François a comparé à du "travail d'esclave".
La commission d'experts comprendra à la fois des représentants des syndicats et des propriétaires d'usines, a précisé Abdul Latif Siddique.
"Il n'y a aucun doute que les salaires vont être augmentés", a-t-il indiqué, ajoutant que le gouvernement avait également pris en considération la hausse du coût de la vie.
Cette décision survient alors que le bilan de la plus grande catastrophe industrielle du pays a atteint 1.126 morts après l'effondrement d'un immeuble de neuf étages abritant des ateliers de confection dans la banlieue de Dacca, la capitale.

Aucun commentaire: