dimanche 19 mai 2013

la pourriture reste et restera, Polynésie: le sénateur Gaston Flosse réélu président Sans surprise, Gaston Flosse a été réélu président de Polynésie, qu'il a déjà présidée de 1984 à 1987, puis de 1991 à 2004.

Gaston Flosse (à gauche), accompagné d'Edouard Fritch, élu président de l'Assemblée de Polynésie, le 5 mai 2013. (Gregory Boissy - AFP)
Le sénateur Gaston Flosse, 81 ans, a été élu président de la Polynésie française vendredi à Papeete par 38 voix sur 57 représentants. L'autre candidat autonomiste, Teva Rohfritsch, a obtenu 8 voix, et le candidat indépendantiste Antony Géros, vice-président sortant, a obtenu 11 voix.
Gaston Flosse retrouve le pouvoir après avoir déjà présidé la Polynésie de 1984 à 1987, puis de 1991 à 2004, et encore à deux reprises, pendant quelques mois, lors des multiples changements de gouvernements au cours des neuf dernières années.
L'élection de Gaston Flosse ne faisait aucun doute depuis qu'il avait remporté les élections territoriales le 5 mai. Il avait réuni 45,1% des suffrages lors de la triangulaire du second tour, loin devant son adversaire indépendantiste historique, le président sortant Oscar Temaru, et Teva Rohfritsch.

Fritch successeur de Flosse?

La prime majoritaire attribuée au vainqueur lui avait alors permis d'obtenir 38 sièges à l'assemblée de la Polynésie française, contre 11 à Oscar Temau et 8 à Teva Rohfristch.
  
Cette majorité confortable a élu jeudi son dauphin désigné, Edouard Fritch, à la présidence de l'Assemblée.

Edouard Fritch pourrait d'ailleurs succéder à Gaston Flosse avant la fin de son mandat, puisque un arrêt de la Cour de Cassation dans une affaire d'emplois fictifs pourrait rendre le sénateur inéligible en 2014, voire dès la fin 2013.

Aucun commentaire: