mardi 14 mai 2013

Jacques Servier "s'en fout" du procès Mediator

A quelques jours de l'ouverture de son procès après le scandale Mediator, le patron du laboratoire Servier s'est exprimé en exclusivité au micro de BFMTV.

Le procès du laboratoire Servier, très attendu par les quelque 600 victimes qui le poursuivent, s'ouvrira lundi prochain à Nanterre. Appelé à comparaître à la barre pour tromperie aggravée sur le médicament Mediator, Jacques Servier a répondu en exclusivité à BFMTV.

"On s'en fout du procès", a lâché Jacques Servier au micro de BFMTV, une réponse qualifiée de méprisante par plusieurs avocats des parties civiles.

"Du mépris pour les victimes"

Sa réponse a fait bondir Charles Joseph-Oudin, l'avocat d'une centaine de victimes du Médiator.
"Il y a évidemment une forme de mépris pour les victimes", accuse-t-il. "C'est cela qui est difficile à vivre pour ces personnes qui sont malades et qui veulent d’abord comprendre comment elles ont pu consommer du Médiator pendant aussi longtemps alors qu’il avait été retiré du marché ailleurs."
Jacques Servier est accusé d'avoir caché la dangerosité du Médiator pendant plus de 30 ans. Ce médicament, d'après des experts judiciaires, aurait pu provoquer jusqu'à 1800 morts.

Les excuses de Servier

Dans un communiqué, les laboratoires Servier se sont ensuite excusés pour cette déclaration, indiquant qu’elle "ne représentait pas la position du groupe".
"Les propos diffusés par BFMTV ne représentent évidemment ni la position du groupe de recherche Servier ni le sentiment personnel de M. Servier", a réagi le laboratoire qui a commercialisé le Mediator.
"Ces propos ont été recueillis dans des conditions qui ont provoqué la peur de M. Servier explicable par son âge et son état de santé. S'ils ont pu blesser quiconque, le docteur s'en excuse profondément", ajoute le document.

Aucun commentaire: