samedi 11 mai 2013

Il tue un adolescent pour "laver l'honneur de sa sœur" à Saint-Denis

Un jeune homme est en garde à vue depuis mardi, après s'être accusé de la mort d'un adolescent retrouvé gisant vendredi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).La place de l'Ermitage, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
La place de l'Ermitage, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)
Il s'est présenté "spontanément au commissariat de Bobigny"Un jeune homme est en garde à vue depuis mardi 7 mai après s'être accusé de la mort d'un adolescent. Ce dernier avait été battu à mains nues, vendredi soir, à
Il s'est présenté "spontanément au commissariat de Bobigny"Un jeune homme est en garde à vue depuis mardi 7 mai après s'être accusé de la mort d'un adolescent. Ce dernier avait été battu à mains nues, vendredi soir, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
L'agresseur présumé a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Il était toujours entendu par les enquêteurs, jeudi matin. "Il a expliqué qu'il n'avait pas voulu le tuer mais a voulu laver l'honneur de sa sœur", selon une source judiciaire.

Une "correction" due à une rumeur

D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime, âgée de 16 ans, propageait une rumeur selon laquelle la sœur de l'agresseur présumé avait tourné une vidéo pornographique. Le frère de la jeune femme aurait voulu lui donner une "correction".
L'adolescent est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait été retrouvé vendredi soir sur la voie publique, avec une plaie saignante à la tempe. "Il y avait déjà eu des altercations, des tensions, entre les deux garçons", a précisé la même source.
(Seine-Saint-Denis).
L'agresseur présumé a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Il était toujours entendu par les enquêteurs, jeudi matin. "Il a expliqué qu'il n'avait pas voulu le tuer mais a voulu laver l'honneur de sa sœur", selon une source judiciaire.

Une "correction" due à une rumeur

D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime, âgée de 16 ans, propageait une rumeur selon laquelle la sœur de l'agresseur présumé avait tourné une vidéo pornographique. Le frère de la jeune femme aurait voulu lui donner une "correction".
L'adolescent est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait été retrouvé vendredi soir sur la voie publique, avec une plaie saignante à la tempe. "Il y avait déjà eu des altercations, des tensions, entre les deux garçons", a précisé la même source.
 

Aucun commentaire: