jeudi 9 mai 2013

Attaque mortelle de requin à la Réunion : les conditions de surf étaient "défavorables"

La victime, un homme de 36 ans, pratiquait le bodyboard à 50 mètres de la plage de Saint-Gilles.

 

Un touriste métropolitain en voyage de noces à la Réunion a été tué mercredi 8 mai par un requin alors qu'il pratiquait le surf. Il s'agit de la première victime d'un squale depuis le début de l'année sur cette île où l'animal a tué trois personnes en 2012 et 2011.
Né à Besançon et domicilié à Morteau (Doubs), l'homme, âgé de 36 ans, a été chargé à deux reprises par un requin alors qu'il se trouvait en mer à une cinquantaine de mètres de la plage des Brisants de Saint-Gilles (Ouest), très fréquentée en ce jour férié. Il pratiquait le surf "de manière isolée", selon la préfecture. Pourtant, peu avant l'accident, l'Association Prévention Requin Réunion (PRR) avait annoncé sur son site Internet l'annulation d'une surveillance du surf prévue dans l'après-midi, "en raison du manque de visibilité sous-marine sur les spots de Boucan Canot et Roches Noires", là où l'attaque a eu lieu."
Les conditions de pratique du surf étaient défavorables", a confirmé la préfecture, citant une "eau chargée et de la houle"La sénatrice UMP de la Réunion Jacqueline Farreyrol a évoqué pour sa part dans un communiqué l'"imprudence fatale" de la victime.

 

Aucun commentaire: