mardi 30 avril 2013

Un jihadiste franco-malien a été tué fin mars à Tombouctou

Un Franco-Malien figure parmi les assaillants tués au cours d'un attentat-suicide mené par des islamistes, le 20 mars à Tombouctou dans le nord-ouest du Mali. D'après un rapport confidentiel consulté, dimanche 28 avril par l'AFP, l'enquête ouverte au Mali sur cet évènement vient d'être bouclée. Elle révèle qu'un dénommé Moussa Thiam, alias Abou Hafs, tué dans l'attaque, est un Franco-Malien de 24 ans.
Le document précise aussi que la famille du jeune homme "a largement contribué à son identification". Dans le rapport, on voit notamment une photo de l'homme décédé, à la peau noire, vêtu d'habits de couleur marron. Sa poitrine et un de ses bras sont criblés de balles.
Par ailleurs, une cellule du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a été démantelée à Bamako. Les services de sécurité ont arrêté sept personnes qui devait notamment commettre des attentats à Bamako, explique une source policière. Les individus appréhendés "sont tous de nationalité malienne. (...) Ils sont âgés de 16 à 57 ans. Ils ont été formés militairement et idéologiquement dans le nord du Mali par les islamistes", selon le rapport consulté par l'AFP. Aucun détail n'a pu être obtenu sur les dates de leurs interpellations et les lieux de leur détention.Des soldats maliens observent la scène après une attaque suicide menée par un jihadiste près de l'aéroport de Tombouctou au mali, le 21 avril 2013.

Aucun commentaire: