samedi 27 avril 2013

Un employé de bijouterie vole 4 kilos d'or en milliers de petits morceaux

Pourquoi prendre des risques en tentant le casse du siècle ? Un employé d'une bijouterie de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) a trouvé une méthode plus discrète (mais tout aussi illégale) de s'enrichir. En 17 mois, il a amassé près de quatre kilos d'or en volant un détail par-ci, un maillon par-là, sur les bijoux qu'il manipulait. Il devait être jugé vendredi 26 avril en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Bobigny. Le préjudice pour son employeur, le groupe Thom Europe, propriétaire de centaines de bijouteries fantaisie, est évalué à près de 150 000 euros.
Les vols ont été découverts lors de l'inventaire de l'année 2012, durant lequel "un écart de 3,9 kilos d'or est constaté", selon une source proche du dossier. Un responsable de la société a porté plainte, mercredi, et les soupçons se sont portés sur un homme chargé du conditionnement, dans le service de réparation qui récolte les bijoux défectueux provenant des enseignes du groupe. Le suspect "avait un train de vie supérieur à ses revenus. Il envoyait beaucoup d'argent" à sa famille, selon une source judiciaire.
Lors de l'interpellation du suspect, âgé de 57 ans, les policiers constatent qu'il porte sur lui des sachets d'or. Ils en trouvent également lors de la fouille de son véhicule. "On lui confiait des bijoux pour le conditionnement, il enlevait des petites parties ou des maillons, sur une chaînette ou une gourmette par exemple", précisent plusieurs personnes proches de l'enquête. C'est en volant des détails de bijoux et des maillons de chaînes qu'un employé de bijouterie a amassé près de 4 kg d'or.

Aucun commentaire: