mercredi 24 avril 2013

#Municipales2014 : NKM "regrette" que Dati retire sa candidature à Paris

La maire UMP du VIIe arrondissement de Paris, Rachida Dati, et la députée UMP de l'Essonne, Nathalie Kosciusko-Morizet, en mars 2013.Rachida Dati a annoncé son retrait de la primaire UMP à Paris pour les municipales de 2014, mardi 23 avril, dans un entretien au Point. "Que l'UMP désigne NKM[Nathalie Kosciusko-Morizet] et commençons la campagne municipale maintenant ! Elle a déjà été choisie par les médias et le système, la réalité est celle-là, même si je le regrette pour les autres candidats", explique l'eurodéputée et maire UMP du 7e arrondissement de Paris, qui ajoute : "Dans ce contexte, je retire ma candidature."
Une décision que NKM a immédiatement déplorée : "Je regrette que Rachida Dati renonce à participer au débat des primaires. J'ai toujours dit qu'on se retrouverait tous après la primaire. Nous avons besoin de Rachida Dati comme de tous les autres." Vincent Roger, le porte-parole de l'ancienne ministre, a fait part de sa surprise. Contacté par Le Lab, il explique "être déçu qu'elle se retire" et souligne que "c'est un peu surprenant de déposer sa candidature le vendredi et de se retirer le lundi".

"La vraie bataille, c'est la reconquête de Paris"

A la veille du dépôt de sa candidature, Rachida Dati avait expliqué au Journal du dimanche que cette primaire ne devait pas "être une primaire d'élimination ou d'humiliation. Car la vraie bataille, c'est celle de la reconquête de Paris, et donc après la primaire, il faut être unis." "Pour ma part, je conçois la primaire comme un moment de controverse démocratique qui est un démarrage de la campagne. C'est la campagne",a rétorqué NKM.
Ce n'est pas la première fois que Rachida Dati abandonne en route avant une élection. Elle avait déjà renoncé à sa candidature dans la 2e circonscription de Paris, en mai 2012, à l'occasion des législatives. Toutefois, cette dernière compte bien participer à la campagne. Elle conseille d'ailleurs à NKM d'avoir "un acte de courage" pour"compenser son défaut d'implantation" dans la capitale, et se rendre "dans un arrondissement où se joue en partie notre victoire, par exemple le 12e arrondissement"

Aucun commentaire: