samedi 20 avril 2013

Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche: Le gouvernement a eu plus d’égard vis-à-vis de l’UMP pour le débat sur le mariage pour tous.


Manif_3-843b8
Le ministre du travail, Michel Sapin, ne supporte pas que la loi transposant l’accord Medef puisse être débattue au parlement. La décision de la procédure accélérée avec une seule lecture dans chaque chambre ne lui suffit pas. Face à la volonté des sénateurs du Front de Gauche de mener la bataille pour empêcher que cette régression sociale puisse s’accomplir dans le silence général, le gouvernement a décidé de recourir à un vote bloqué.
L’affirmation que les accords entre partenaires sociaux doivent prendre le pas sur la souveraineté du parlement atteint là un niveau caricatural. Non seulement le sénat doit accepter le texte sans modifier, mais maintenant c’est même sans débat !
Le gouvernement a eu plus d’égard vis-à-vis de l’UMP pour le débat sur le mariage pour tous.
Le Parti de Gauche proteste énergiquement contre ce déni de démocratie et exige que le débat sur ces accords de régression sociale puisse se tenir dans le respect du débat démocratique.

Aucun commentaire: