lundi 29 avril 2013

Marine Le Pen au pouvoir formerait "probablement" un gouvernement d'union nationale




Mais elle a écarté une très hypothétique participation à un tel gouvernement dirigé par un représentant de la majorité socialiste actuelle.


On appelle cela saisir la balle au bond. Alors qu'un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche indique que près de quatre Français sur cinq (78%) seraient favorables à un gouvernement d'union nationale gauche-droite, la présidente du Front national Marine Le Pen a affirmé dimanche 28 avril que si elle était portée au pouvoir par les Français dans une période de crise comme actuellement, elle formerait "probablement" un tel gouvernement.
"Il est certain que quand la gravité de la situation est telle que celle-là, si j'étais amenée (...) à être portée au pouvoir par les Français, je ferais probablement un gouvernement d'union nationale", a-t-elle déclaré sur Canal+. En revanche, elle a écarté une très hypothétique participation à un gouvernement d'union nationale dirigé par un représentant de la majorité socialiste actuelle.
"Mais sur quelles bases ? Sur quelles idées politiques ?", a-t-elle interrogé, "encore faut-il déterminer quelle est la direction que l'on prend" pour former un tel gouvernement."Est-ce qu'on continue dans la direction de l'austérité, dans ce cas là je comprends la proposition de M. Apparu [député UMP, ancien ministre], effectivement ils peuvent faire un gouvernement UMP-PS puisqu'en réalité il n'y a aucune différence entre leurs politiques, ça fait des années que cette politique est mise en oeuvre". "Eux pourraient le faire, moi pas", a enchaîné la responsable frontiste, "puisque les solutions que je propose sont radicalement différentes de celles qui sont portées par l'UMP et le PS".

Aucun commentaire: