jeudi 18 avril 2013

#mariage pourtous la droite républicaine calmez vos nervis! Nouveaux débordements des anti-mariage pour tous

Un cameraman a été pris à partie par des opposants au mariage pour tous, le 17 avril, près de l'Assemblée nationale.
Un cameraman a été pris à partie par des opposants au mariage pour tous, le 17 avril, près de l'Assemblée nationale.
(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)



Ces dernières manifestations n'ont plus grand chose de pacifiste. Plusieurs milliers d'opposants au mariage homosexuel ont défilé, mercredi 17 avril au soir, à Paris, pour la deuxième soirée consécutive près de l'Assemblée nationale. Des journalistes de l'AFP ont observé des échauffourées, au moment où les députés poursuivaient l'examen en seconde lecture du projet de loi. Au même moment, un bar gay a été saccagé à Lille (Nord), selon France Info.

Jets de pierres près de l'Assemblée nationale

Alors que la manifestation, organisée à l'appel du Collectif la Manif pour tous, était autorisée jusqu'à 22 heures, quelques centaines de personnes persistaient à vouloir rester sur les lieux plus tard. Certains ont tenté d'en découdre avec les forces de l'ordre et de forcer les barrages installés devant la rue menant à l'Assemblée. Des manifestants ont lancé des fusées, des bouteilles et des pierres sur les CRS, et ont brisé les vitres d'une voiture, a constaté l'AFP. De leur côté, les forces de l'ordre ont fait usage de quelques gaz lacrymogènes.

Des journalistes pris à partie

Des journalistes ont été pris à partie par des militants d'extrême-droite, rapporte un journaliste de La Chaîne Parlementaire, sur Twitter.

1 équipe de @LCPan prise à partie lors de la ! Des coups, pas de blessés, matériel détruit.



Un bar gay saccagé à Lille

L'attaque a visé un bar gay du Vieux-Lille, le Vice Versa, selon France Info. Vers 22 heures, quatre hommes présentés par le site de la radio comme "des skinheads, ont envoyé des tables et des chaises dans les vitrines, avant de s'en prendre aux clients attablés en terrasse". Trois personnes ont été légèrement blessées. Les agresseurs ont été interpellés et placés en garde à vue.
Un groupe de skinheads a debarqué. Chaises et tables balancées dans les vitres, clients frappés.






Aucun commentaire: