lundi 22 avril 2013

Mariage pour tous : Claude Bartolone reçoit une lettre contenant de la poudre de munitions


Le président socialiste de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a reçu une lettre de menaces contenant de la poudre de munitions, selon son entourage. Ce courrier d'une page, dont le contenu a été rendu public lundi 22 avril, porte au dos la mention "explosifs, exceptionnellement sans allume-feu". Il met "en demeure de surseoir au vote définitif de la loi sur le mariage pour tous", prévu mardi.
Le document signé d'une "Interaction des forces de l'ordre" se termine par les mots :"Nos méthodes sont plus radicales et expéditives que les manifs, vous avez voulu la guerre, vous l'avez." Ce groupe a déjà envoyé fin mars un courrier contenant des menaces de mort et une cartouche à blanc au juge bordelais Jean-Michel Gentil, qui a mis en examen l'ancien président Nicolas Sarkozy pour "abus de faiblesse" dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Le groupe visé par une enquête

Une enquête préliminaire a été ouverte fin mars sur tous les courriers signés par cette organisation inconnue. "Ce nouveau courrier va faire l'objet d'une investigation dans le cadre de cette enquête préliminaire, placée sous l'égide du parquet antiterroriste", a précisé une source judiciaire.
Si des lettres et mails d'insultes sont régulièrement envoyés aux députés et sénateurs depuis l'ouverture du débat sur le mariage des homosexuels, c'est la première fois que Claude Bartolone reçoit des menaces accompagnées de poudre de munitions. Avant lui, le rapporteur (PS) du projet de loi, Erwann Binet, avait reçu une lettre de menace de mort accompagnée d'une douille. Il avait refusé de porter plainte.

Aucun commentaire: