jeudi 18 avril 2013

Libération le quotidien des bobos va se réorganiser

Nicolas Demorand pourrait, d'ici à juillet, quitter ses fonctions de directeur de la rédaction pour prendre la présidence du quotidien.
La défiance de la rédaction de Libération vis-à-vis de son patron Nicolas Demorand devrait se dissoudre dans les prochains mois. Le conseil de surveillance du quotidien a programmé, ce mercredi, une "nouvelle organisation" du journal qui doit être mise en place d'ici le 1er juillet par Nicolas Demorand et Philippe Nicolas, coprésidents du directoire.

Même si le conseil, présidé par Anne Lauvergeon, a officiellement renouvelé sa "confiance au management", la perspective d'un nouvel organigramme avant l'été peut se comprendre comme la volonté des actionnaires du journal de procéder en douceur. Dans l'immédiat, Fabrice Rousselot a été nommé directeur délégué de la rédaction par intérim après le départ de Vincent Giret au Monde.

Nicolas Demorand, qui dirige la rédaction de Libé depuis mars 2011, a essuyé ces dernières semaines plusieurs sérieuses crises de confiance, alors que les ventes du titre souffrent depuis plusieurs mois. La semaine dernière, le journaliste a notamment été mis en cause pour le choix d'une une sur une "possible affaire" de compte en Suisse du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. La rédaction avait alors renouvelé son souhait, émis en mars par 94% des journalistes, de voir séparées les fonctions de directeur de la rédaction et de coprésident du directoire, que cumule Nicolas Demorand, héritant d'une situation qui remonte à l'organisation qu'avaient mis en place en leur temps Laurent Joffrin et Nathalie Collin, tous deux partis au Nouvel Observateur.

«J'ai entendu le message de la rédaction de Libération. Ce message contribue à la remise à plat du management, mais cela va de la base au sommet, en passant par les cadres intermédiaires», a indiqué à l'issue du conseil Nicolas Demorand.




Aucun commentaire: