vendredi 19 avril 2013

Libération des otages : "On a bu du champagne en lisant l'évangile"





Après deux mois d'attente, les proches de la famille Moulin-Fournier, enlevée 19 février par la secte islamiste Boko Haram, ont accueilli avec soulagement leur libération vendredi 19 avril.
"C'est le dénouement, je suis extrêmement heureux, peut-être un petit peu sonné de cette nouvelle qui tombe brutalement", a confié Romain Striffling, frère d'Albane Moulin-Fournier, la mère. "On n'a jamais perdu espoir, on a toujours été dans l'espérance pour les trouver."
Dans la région où vit la famille d'Albane Moulin-Fournier, près de Lyon (Rhône), "on a bu du champagne en lisant l'évangile aujourd'hui. Je vous le conseille, c'est pas mal", a raconté le curé de la paroisse de la Trinité-en-Beaujolais (Rhône). Transférés à Yaoundé (Cameroun) après leur libération, les Moulin-Fournier sont attendus en France samedi.

Aucun commentaire: