samedi 27 avril 2013

Le PS s'en prend à Angela Merkel et son "intransigeance égoïste"

Angela Merkel, le 18 avril 2013 au Parlement allemand, à Berlin. La rigueur n'est plus dans l'air du temps et le PS s'engouffre dans la brèche. Selon Le Monde, vendredi 26 avril, la direction du Parti socialiste s'apprête à critiquer vertement l'Europe de l'austérité et son meilleur avocat, Angela Merkel. 
"Dans un texte [...]  qui sera présenté [ce jour] à la commission des résolutions chargée de préparer la convention du PS sur l'Europe", les socialistes "sonnent la charge", écrit le quotidien. Le document invite notamment la gauche européenne à "s'indigner" contre"les recettes qui ont conduit au pire : le libre-échange commercial comme seul horizon des relations extérieures, l'austérité comme étalon à l'intérieur de nos frontières".
"Les socialistes français veulent l'Europe. Ce qu'ils combattent, c'est l'Europe de droite et son triptyque : dérégulation, désindustrialisation, désintégration", martèlent encore les rédacteurs du texte de travail, pilotés par Jean-Christophe Cambadélis. Et le PS d'égratigner Angela Merkel au passage, dont il fustige "l'intransigeance égoïste"

Aucun commentaire: