mardi 23 avril 2013

Le maire de Castelnaudary claque la porte du PS Très remonté contre une décision de Manuel Valls, Patrick Maugard a rendu sa carte et s'en explique.


Patrick Maugard, maire socialiste de la commune de Castelnaudary, dans l'Aude, a confirmé lundi à Montpellier, en marge d'une table ronde sur l'avenir de la société Spanghero, avoir démissionné du Parti socialiste. La fermeture annoncée récemment du commissariat de sa ville l'a décidé à agir. Il préfère ne plus être encarté et renoncer à son mandat plutôt que de cautionner la politique menée par Manuel Valls et l'exécutif.

"Je reste socialiste au sens de Jean Jaurès" (Patrick Maugard)

"Je ne suis plus au PS", a déclaré M. Maugard à un correspondant de l'AFP, à la sortie d'une réunion avec le ministre délégué à l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, consacrée à un éventuel sauvetage de l'entreprise de conserverie Spanghero. La carte du Parti, "je l'ai rendue, pas déchirée, je reste socialiste au sens de Jean Jaurès", a-t-il dit. 
"Je n'ai pas apprécié d'apprendre, par la presse, la confirmation par (le ministre de l'Intérieur Manuel) Valls de la fermeture du commissariat de police, nous ne devons pas avoir la même conception de ce que sont l'humanisme et la solidarité", a-t-il ajouté. Cette fermeture a été confirmée dans le cadre de redéploiements de la police et de la gendarmerie. Castelnaudary fait partie de 5 communes devant passer en zone de gendarmerie.

Aucun commentaire: