mardi 23 avril 2013

L'Assemblée vote "pour" la prolongation de l'intervention au Mali official


L'Assemblée vote "pour" la prolongation de l... par LCP



En vertu de l’article 35 de la constitution, Jean-Marc Ayrault est venu lundi devant la représentation nationale pour demander au parlement l’autorisation de poursuivre l’intervention française au Mali, après quatre mois de présence sur place. Le Premier ministre a assuré que "l’opération Serval est une réussite dont chaque Français doit être fier". Il a solennellement demandé le droit de poursuivre l’opération pour assurer la paix au Mali.


"Le groupe socialiste votera l’autorisation de la prolongation de l’intervention des forces françaises" annonce Bruno Le Roux à la tribune. Le président du groupe PS a tout de même proposé que soit "pris en compte de l’effort financier" de cette guerre notamment dans le calcul du déficit public au niveau européen alors que "La France a décidé mais c’est toute l’Europe qui est en sécurité".


Pierre Lellouche a défendu un vote "pour" au nom de l’UMP tout en alertant sur " des risques d’enlisement considérables"


Pour l’UDI, Hervé Morin, ancien ministre de la Défense a défendu un vote pour : "Partir maintenant serait irresponsable ce serait ruiner nos efforts depuis 4 mois"


Pour le groupe EELV, François de Rugy explique : "Il faut respecter le temps long de la transition. Le contingent français sera ramené à 2000 en juillet, 1000 à la fin de l’année". Son groupe votera pour.


Même chose pour le groupe radical, républicain, démocrate et progressiste.


Le parti communiste a fait part de son "inquiétude", craignant une "implantation de longue durée". Les députés du front de gauche se sont donc abstenus.

Aucun commentaire: