lundi 22 avril 2013

Jean-Luc Mélenchon refuse de "parler la langue des caniches"


Son souhait de passer "un grand coup de balai" contre "le système" a beau déranger les socialistes, Jean-Luc Mélenchon l'assume pleinement. Invité chez Laurent Ruquier, le co-président du Parti de Gauche a longuement justifié son expression, samedi 20 avril sur France 2, avant de répéter son appel à manifester le 5 mai prochain pour"purifier cette atmosphère politique absolument insupportable"
"Quand madame Royal parle de coup de balai, c'est exquis. Quand monsieur Moscovici parle de coup de balai contre Sarkozy, c'est exquis. Mais quand c'est Jean-Luc Mélenchon qui le dit - pour dire qu’il faut le passer non seulement sur les personnes, mais sur le système -, alors là c’est l’horreur. Eh bien, je suis content de les avoir scandalisés", a-t-il asséné. Et Jean-Luc Mélenchon de revendiquer, quelques minutes plus tard, le droit de ne pas s'exprimer dans la "langue des caniches habituelle".

Aucun commentaire: