vendredi 19 avril 2013

Frigide Barjot dénonce "les fauteurs de trouble" elle a un double discours




Au sortir de l'Assemblée nationale, où elle a assisté au débat sur le projet de loi sur le mariage pour les couples de même sexe, Frigide Barjot a demandé, jeudi 18 avril, que soient mis hors d'état de nuire "les fauteurs de trouble". 
La porte-parole de la Maif pour tous souhaite ainsi "dénoncer toutes les violences, celles qui se sont produites à Lille bien sûr, qui sont de caractère homophobe. Mais aussi rappeler que samedi matin, Samuel, qui s'occupe pacifiquement du Camping pour tous a failli mourir".
La personne à laquelle Frigide Barjot fait référence dans ses propos, Samuel Lafont, était à ses côtés jeudi au sortir de l'Assemblée nationale. Cependant, si ce jeune militant UMP connu pour son engagement contre le mariage pour les homosexuels a bien été agressé samedi matin, c'est pour de tout autres motifs que ses convictions. La police a en effet expliqué que l'agression était née d'un échange de"mauvais regards" avec d'autres jeunes dans le métro.
Et Frigide Barjot d'ajouter : "Il faut laisser les gens qui s'expriment démocratiquement et qui ont des revendications légitimes le faire dans la rue sans laisser les fauteurs de trouble agir".

Aucun commentaire: