jeudi 18 avril 2013

encore une bévue, Bercy revoit ses prévisions de déficit, l'opposition attaque





La France a présenté mercredi 17 avril un programme de stabilité révisé, marqué par un net ralentissement de la progression de ses dépenses publiques sur la période 2013-2017 pour convaincre l'Union européenne de sa volonté de lutter contre les déficits.
Le gouvernement Ayrault a livré ses estimations des déficits, une nouvelle opération vérité pour les comptes publics. Ces nouveaux chiffres ne correspondent pas à ce qui était prévu il y a quelques mois encore. Le déficit public sera au mieux de 3,7% en 2013, au lieu des 3% prévus par Bercy. "Nous ne tiendrons pas cet objectif compte tenu du recul de la croissance dans la zone euro", a déclaré le ministre de l"Economie et des Finances, Pierre Moscovici, devant les députés mercredi.
Côté recettes, les Français devraient subir 6 milliards de prélèvements supplémentaires, des mesures détaillées par la rédaction économique de France 2.

Aucun commentaire: