mercredi 10 avril 2013

Au Vatican, on télécharge des séries américaines et du porno SM

Une statue de Saint Pierre, au Vatican.
Une statue de Saint Pierre, au Vatican.
(TERRY WHY / PHOTOLIBRARY RF / GETTY IMAGES)


Tu ne voleras point, proscrit le Décalogue. Mais le téléchargement illégal, est-ce que ça compte ? Le site Torrentfreak (en anglais), spécialiste du peer-to-peer, s'est penché sur les téléchargements du Vatican, et fait des révélations plutôt croustillantes, dimanche 7 avril.
L'un des 830 habitants du plus petit Etat au monde est plutôt friand de séries américaines récentes, comme Chicago Fire (une sorte de New York 911), The Americans (des espions du KGB se font passer pour un couple d'Américains lambda pendant la Guerre froide) ou encore Touch (un père célibataire et veuf se rend compte que son fils de 11 ans, autiste, a un don hors du commun).
Le site spécialiste du peer-to-peer Torrentfreak a dévoilé les usages des habitants du Vatican en matière de téléchargement, dimanche 7 avril.
Le site spécialiste du peer-to-peer Torrentfreak a dévoilé les usages des habitants du Vatican en matière de téléchargement, dimanche 7 avril.
(TORRENTFREAK)
Mais si le Vatican ne semble pas avoir un grand intérêt pour les longs métrages, il en va autrement en ce qui concerne les films pour adultes. Quelques habitants ont en effet téléchargé des pornos et quelques recherches sur les titres en question (8, 13 et 14 sur l'image ci-dessus) nous apprennent qu'ils mettent en scène des pratiques BDSM – ou, pour simplifier, bondage et sado-masochisme. Torrentfreak ne dit pas s'il s'agit du même internaute qui a téléchargé Love Actually deux mois plus tard.

Aucun commentaire: