jeudi 18 avril 2013

Attentats de Boston : le FBI mène l'enquête, les internautes aussi

Des agents du FBI dans les rues de Boston (Etats-Unis), après les attentats qui ont endeuillé le marathon annuel, le 15 avril 2013.
Des agents du FBI dans les rues de Boston (Etats-Unis), après les attentats qui ont endeuillé le marathon annuel, le 15 avril 2013.
(NEAL HAMBERG / REUTERS)



Alors que les Etats-Unis pleurent, mercredi 17 avril, les morts des attentats de Boston, le FBI poursuit son enquête et aurait identifié un suspect grâce à des caméras de vidéosurveillance, selon des médias américains. Les internautes aussi mènent leurs investigations en ligne. Francetv info revient sur les derniers avancements de chacun.

Les maigres éléments du FBI

Outre l'éventuelle identification d'un suspect, les enquêteurs du Bureau fédéral d'investigation commencent à avoir une idée assez précise des éléments utilisés pour confectionner les bombes qui ont servi lundi à Boston (Massachusetts). Mais il reste silencieux sur l'identité et les motivations du ou des concepteurs de ces engins meurtriers.
Une cocotte-minute. Les enquêteurs ont rendu publiques mercredi des images de morceaux de métal provenant d'une cocotte-minute utilisée dans ces attentats qui ont fait trois morts et plus de 170 blessés. Mais ces bouts de métal retrouvés sont issus d'une cocotte-minute d'une contenance de 6 litres, de la marque espagnole Fagor, un modèle très courant, souligne le New York Times (lien en anglais).
Un agent du FBI montre les restes d'une cocotte-minute ayant servi d'engin explosif à Boston (Etats-Unis). Photo obtenue le 16 avril 2013.
Un agent du FBI montre les restes d'une cocotte-minute ayant servi d'engin explosif à Boston (Etats-Unis). Photo obtenue le 16 avril 2013.
(FBI / AFP)
Les engins explosifs contenaient des clous et des billes de métal pour faire un maximum de blessés lors de l'explosion. Un journaliste de l'agence Reuters a publié sur Twitter la photo de l'un de ces clous :

Photo: Law enforcement photo of a bloody nail and zipper believed to have been packed inside Boston bomb - pic.twitter.com/ww6vZoeht6




Voir l'image sur Twitter

Un sac à dos. Le FBI a également publié des photos d'un sac noir déchiqueté dans lequel, selon les enquêteurs, l'une des deux bombes avait été cachée.



L'appel à la population. Le FBI rappelle inlassablement que les images prises avant, pendant et après l'explosion pourraient jouer un rôle clé pour identifier les auteurs des attentats. Ils ont ainsi demandé aux Bostoniens de leur transmettre "toute photo ou vidéo" qui pourrait aider l'enquête.

L'enquête parallèle sur internet

Les internautes n'ont pas attendu cet appel pour mener des investigations. Rue89rapporte, par exemple, que des détectives amateurs ont mis en ligne un document partagé sur Google. Il est intitulé "Where's Waldo ?" ("Où est Charlie ?"), clin d'œil à une série de livres dans lesquels il faut retrouver dans le dessin d'une foule un personnage avec un bonnet à rayures.
L'homme à la veste bleue. Les utilisateurs du réseau social Reddit ont créé un fil de discussion (lien en anglais) dédié à la recherche des auteurs des attentats, raconteSlate. L'internaute 7feet4inches520lbs a par exemple posté une série de photos d'un homme en T-shirt rouge et manteau bleu. "Il porte un sac à dos par ses bretelles, devant lui, et le redditeur pense qu'il s'agit d'un sac à dos retrouvé en lambeaux sur la scène du crime", poursuit Slate.
L'homme sur le toit. Avant cette traque, la photo d'un homme sur un toit a inquiété de nombreux internautes, raconte BFMTV. Un spectateur du marathon a en effet pris un cliché juste après la deuxième explosion sur lequel on voit une personne en train de marcher sur le toit d'un immeuble, au-dessus du lieu de la déflagration.



Second explosion going off @ Coply Square. @universalhub pic.twitter.com/rOQ9EnTkx1

Aucun commentaire: