mardi 5 mars 2013

Quatre alpinistes français tués dans une avalanche dans les Hautes-Alpes

Seul le guide de montagne qui accompagnait les quatre alpinistes à survécu à l'avalanche survenue près de Crevoux (Hautes-Alpes) le 5 mars 2013.
Seul le guide de montagne qui accompagnait les quatre alpinistes à survécu à l'avalanche survenue près de Crevoux (Hautes-Alpes) le 5 mars 2013.
( MAXPPP)

C'est l'avalanche la plus meutrière de l'hiver. Quatre alpinistes français ont été tués, mardi 5 mars, près de la commune de Crévoux, dans les Hautes-Alpes. Les quatre victimes évoluaient dans la Goulotte des Enfers, un itinéraire composé de glace situé à 2 604 mètres d'altitude. Selon le site spécialisé altituderando.com, cet itinéraire est"exposé aux coulées" et il n'est "à envisager que par risque faible". Le risque était de 3 sur 5 mardi.
Les quatre alpinistes, dont deux étaient originaires de la région de Rennes, étaient accompagnés d'un guide de haute montagne, qui a prévenu les secours vers 15h30, selon la préfecture. Ils "ont fait une chute très importante de plusieurs centaines de mètres", a précisé le préfet, Jacques Quastana. L'hélicoptère du peloton de gendarmerie de haute-montagne de Briançon n'a pas pu aller sur la zone de l'accident en raison du manque de visibilité et d'un vent "violent" qui atteignait les 100 km/h. Il s'est posé dans le village de Crévoux, d'où une douzaine de gendarmes ainsi qu'une colonne de pompiers sont partis à pied sur les lieux de l'accident.
Sur place, les secouristes n'ont pu que constater la mort des quatre alpinistes. Choqué, le guide a été évacué à l'hôpital, tandis que les corps des quatre victimes ont été redescendus dans la vallée.

Aucun commentaire: