lundi 4 mars 2013

La traque des membres de Boko Haram cible le Lac Tchad



Les éléments du groupe islamiste nigérian Boko Haram qui ont revendiqué l'enlèvement du 19 février de la famille française dans le nord du Cameroun se sont enfuis au Nigeria et ont ensuite pris la direction du nord vers le lac selon des sources sécuritaires et militaires. Un dispositif de la marine camerounaise est alors opérationnel sur le lac, immense zone d'îlots et canaux partagée entre Cameroun, Nigeria, Tchad et Niger
Des milliers de bateaux, pirogues et autres embarcations circulent dans tous les sens sur le lac et ses affluents. Les berges sont des zones marécageuses où il est facile de cacher une embarcation. Il existe des centaines d'îles et îlots et il faut souvent se frayer un chemin dans un dédale sans fin de roseaux. Un terrain de contrebandiers. Les reporters de France 2 accompagnent les soldats, la police et la douane dans leurs recherches à Hile Alifa (Cameroun), sur le lac.

Aucun commentaire: