jeudi 21 février 2013

Grève générale en Grèce : au moins 35 000 personnes à Athènes



Au moins 50 000  manifestants, selon la police, sont descendus dans la rue mercredi 20 février en Grèce pour protester contre la poursuite de la politique d'austérité de l'Etat, dont les créanciers internationaux s'apprêtent à vérifier la mise en œuvre. A Athènes, les forces de l'ordre, largement déployées, ont estimé les manifestants à quelque 35 000.
La mobilisation visait, selon les centrales syndicales, à "répondre aux politiques sans issue et anti-croissance qui ont paupérisé la société et enfoncent l'économie dans la crise". Elle serait au niveau de celle de la dernière journée de protestation sociale en novembre.
La grève a perturbé les dessertes aériennes domestiques, ferroviaires et urbaines, et maintenu à quai les bateaux desservant les îles, tandis qu'hôpitaux, écoles et administrations ont tourné au ralenti. A Salonique, deuxième ville du pays, la foule descendue dans la rue rassemblait, selon la police, quelque 15 000 personnes.

Aucun commentaire: