jeudi 21 février 2013

Et si l'homme vivait jusqu'à 150 ou 200 ans ou plus et en bonne santé ?



Selon certains médecins, cette hypothèse est plus proche qu'on ne le pense. Les biotechnologies et les intelligences artificielles ont fait un grand bond en avant. Selon le médecin et spécialiste de l'ADN Laurent Alexandre, l'être humain serait capable de repousser la frontière de la mort. Il a accordé un entrevue à nos confrères de France 2. "Nous sommes maintenant en mesure de reprogrammer nos tissus, nos cellules, notre ADN, ce bricolage du vivant semble ne pas avoir de limites" dit-il. Il affirme que dans les décennies à venir l'espérance de vie de l'homme ou de la femme pourrait "exploser".
Des scientifiques de DNAVISION travaillent pour que l'être humain vive plus vieux mais surtout en bonne santé. Régénérerles organes avec des cellules souches, fabriquer des organes artificiels nouveaux pour se passer des donneurs, voila le travail qui est mené actuellement dans différents pays. Voici le reportage.

Aucun commentaire: