samedi 2 février 2013

#egypte Au Caire, les manifestants se heurtent à la police devant la présidence



Les forces de l'ordre ont tenté, vendredi 1er février, de disperser les manifestants lançant des cocktails Molotov devant le palais présidentiel au Caire (Egypte). Les heurts ont éclaté en dépit de l'engagement de l'ensemble des forces politiques à éviter la violence, après des accrochages qui ont fait 56 morts en une semaine dans le pays, divisé entre pro et anti-Mohamed Morsi, premier président civil et islamiste d'Egypte.
Rassemblés à l'appel notamment du Front du salut national (FSN), principale coalition de l'opposition, les manifestants ont lancé des pierres et des cocktails Molotov contre les forces de sécurité qui ont fait usage à leur tour de canons à eau et de gaz lacrymogènes et ont tiré en l'air.
Des milliers d'autres manifestants ont défilé à Alexandrie et à Port-Saïd (nord-est). C'est dans cette dernière ville que les heurts du 26 janvier ont été les plus sanglants (40 morts) après la condamnation à mort de supporters du club de football local pour un massacre survenu dans un stade il y a un an.

Aucun commentaire: