jeudi 21 février 2013

Deux familles, deux visions de la garde alternée



Des militants de la cause des pères ont manifesté mercredi 20 février à Nantes pour une "journée d'action nationale", deux jours après le geste très médiatisé de l'un d'entre eux sur une grue de la ville. Ces manifestants font valoir qu'en France, après un divorce,en 2010, la garde d’enfant revenait à la mère dans 72,1% des cas. La garde alternée ou résidence alternée est officiellement inscrite dans la loi depuis 2002.
Deux familles qui vivent cette situation ont bien voulu recevoir les journalistes de France 3. Elles ont deux visions distinctes de cette organisation familiale. Emilia, 11 ans, se dit satisfaite de vivre chez son père et chez sa mère en alternance. Ses parents, tous les deux décisionnaires à égalité, se satisfont aussi de la situation. Marie, divorcée, qui a vécu elle-même la résidence alternée dans sa jeunesse de 8 à 16 ans, vit très mal cette situation pour sa fille de 16 ans. Voici le reportage de France 3.

Aucun commentaire: