samedi 2 février 2013

comme il est laid, "Oh, Bruno !" Quand #Gollnisch #FN montre ses fesses… hors caméra



Bruno Gollnisch désapprouve la politique culturelle de sa région et tient à le faire savoir. Le conseiller régional FN a baissé son pantalon en signe de protestation, jeudi 31 janvier à Lyon, lors de la séance plénière du conseil régional de Rhône-Alpes.
Hors caméra, l'élu frontiste a joint le geste aux paroles de sa collègue FN Liliane Boury, qui dénonçait les subventions versées par la région à un site de téléchargement musical. L'élue s'est lancée dans la lecture des paroles d'une chanson du groupe Brice et sa pute, hébergée par le site. Voici la séquence en question, extraite de la vidéo de l'intervention mise en ligne par le Front national.

Un "geste rabelaisien" pour Gollnisch

L'élue FN, listant les insultes présentes dans une de leurs chansons ("Pénis", "tronche à cul" ou "nique ta mère"), a dénoncé des paroles "perverses" et "dégueulasses", synonymes de la "décadence culturelle" de la politique régionale. C'est pendant cette lecture d'une série de gros mots que Bruno Gollnisch a exposé son postérieur à ses collègues. "Oh, Bruno !" a réagi Liliane Boury, offusquée par l'attitude de son collègue.
Le principal intéressé a commenté son geste dans un communiqué publié le lendemain."Au conseil régional de Rhône-Alpes, (...) la Gauche socialo-écolo-communiste subventionne grassement des sites informatiques classés comme pornographiques (…). Mais quand une élue Front national leur lit en séance les paroles des auteurs qu’ils subventionnent, les Tartuffe en sont choqués !" explique Bruno Gollnisch. "Pour leur faire honte, j’ai esquissé le geste rabelaisien auquel ces élus incitent les citoyens."
Et de conclure : "J’espère qu’aux prochaines élections, les électeurs scandaleusement plumés feront de même en les renvoyant, à poil, dans leurs foyers."

Aucun commentaire: