lundi 8 octobre 2012

Montpellier s'est encore incliné à domicile face à Leon dimanche en Ligue des Champions (27-29) et court toujours après un premier succès depuis la révélation de l'affaire des paris.


Le public de l'Arena avait laissé ses protégés sur un succès tranquille en Championnat face à Tremblay le 22 septembre dernier (40-30). Il ne les a pas tous retrouvés dimanche en Ligue des champions. Tej, Gajic, Prost et surtout les frères Karabatic ont depuis été mis en examen dans la fameuse affaire des paris présumés truqués et sont interdits de jouer. Alors les supporters du MAHB, avec un T-shirt « I love Montpellier » sur le dos, ont découvert une nouvelle équipe... et la défaite. Car malgré toute sa bonne volonté et la fougue de ses jeunes, le nouveau capitaine Mathieu Gréville en tête, l'équipe héraultaise est forcément un cran en-dessous. Une vérité déjà vérifiée mercredi soir à Toulouse en Championnat (34-29)et qui s'est retranscrite en Ligue des champions face à Leon (27-29). 

Un nul et trois défaites depuis la révélation de l'affaire

L'expérience des cadres aurait notamment été cruciale aux deux extrémités du match. Elle aurait peut-être évité dix premières minutes catastrophiques (2-8, 9e) et permis de mieux gérer l'avance de deux buts acquise au retour des vestiaires (22-20, 39e). Dans la course poursuite dans laquelle les deux équipes se sont engagées à ce moment du match, rien n'a souri aux hommes de Patrice Canayer. La réussite a fui Gréville sur un face-à-face à 25-25 (57e) et Accambray sur un jet de 7 mètres à 26-27 (59e). Les deux hommes sont à chaque fois tombés sur un Malumbres Aldave en état de grâce. Le portier des visiteurs a maintenu les siens à flot, avant qu'un dernier penalty de Ruesga Pasarin et un ultime contre n'achèvent les derniers espoirs de Montpellier.

Les Malmagro, Mamelund et autres Metlicic ont tenu leur rang mais cela n'a pas suffi au niveau européen pour retrouver la victoire. Rien n'est encore figé en Ligue des champions, surtout après le bon nul ramené de Flensbourg (37-37) il y a dix jours, mais le MAHB sait que tout sera désormais plus compliqué. Depuis la révélation de l'affaire, il a enchaîné sur un nul et trois défaites toutes compétitions confondues. Une situation que le public de l'Arena n'a pas connue depuis très longtemps. La venue de Saint-Raphaël jeudi sera l'occasion de briser la série... et de tourner la page.Montpellier n'arrive pas à se sortir de l'ornière et s'incline (27-29) face à Leon. (L'Equipe)

Aucun commentaire: