mercredi 29 février 2012

M6, Le prédateur roi, Mohammed VI a une fortune personnelle qui dépasse celle des émirs du Qatar et du Koweit

Le Maroc a interdit la diffusion du quotidien espagnol El Pais dimanche, parce que le quotidien publiait des extraits du livre Le Roi prédateur, de Catherine Graciet et Eric Laurent, qui met en cause le roi Mohammed VI.

Dans son édition du dimanche 26 février, El Paisconsacre une page entière (page 66) à des extraits du livre Le Roi prédateur, sous-titré Main basse sur le Maroc, qui parait en France cette semaine.
Selon les auteurs, Mohammed VI a une fortune personnelle qui dépasse celle des émirs du Qatar et du Koweit, tandis que le budget du palais royal serait le double de celui de l'Elysée (228 millions d'euros contre 112,6 millions).
El Pais avait déja été interdit au Maroc à cause d'une caricature le 16 février dernier.
El Pais dimanche 26 février 2012picto
nouveau media




Le quotidien espagnol El Pais daté du 16 février a été interdit en raison de la présence d'une caricature d'un dessin représentant le roi du Maroc signale l'AFP. Un internaute qui avait reproduit le dessin sur sa page Facebook a été condamné à la prison ferme.
Le dessin signé Damien Glez représente le roi en forme de trou de serrure. Il illustrait un article d'El Paissur le Maroc.
Walid Benhmane, l'internaute qui avait reproduit le dessin sur sa page Facebook où El Pais l'aurait trouvée a été condamné à un an de prison ferme selon l'Association Marocaine des Droits Humains
Damien Glez, l'auteur de la caricature a écrit une lettre ouverte au roi du Maroc sur le site Slate Afrique "Votre Majesté, c’est à l’occasion du dixième anniversaire de votre règne que notre misérable plume dessinait votre majestueuse silhouette en forme de trou de serrure, pour illustrer un article qui traitait de politique sécuritaire dans le quotidien français Le Monde. C’est cette serrure qui, via le réseau social Facebook, semble avoir attiré les foudres des forces de l’ordre du Royaume chérifien sur Walid Bahomane, 18 ans, arrêté dans le centre de détention pour mineurs de Salé,après comparution au tribunal de Rabat."
nouveau media
En 2009, le Monde avait été interdit au Maroc pour avoir évoqué une affaire de caricature illustrée, à la Une, par Plantu.

Éric Laurent est un journaliste français qui ont le plus fréquenté le défunt roi Hassan II, qui a écrit un livre de conversations.Catherine Graciet est le journaliste français dans le livre Le maître de Carthage (La régente de Carthage) s'effrite fortune, réalisé par le biais des pratiques de corruption, le tunisien dictateur Ben Ali et son épouse Leila Trabelsi. Ensemble, Laurent et je viens d'écrire Graciet Prédateur roi. Main basse sur le Maroc (le roi des prédateurs. Grab Maroc), publié par Le Seuil, sera publié en France du 1er Mars.Tout au long de ses 216 pages, les auteurs bombarder la hausse rapide fortune de Mohamed VI pour devenir, en 2008, le monarque le plus riche septième dans le monde, surpassant les émirs du Qatar et le Koweït. La formule est simple: "Au Maroc, ce sont les gens qui chaque jour que Dieu nous donne, enrichit le roi en achetant des produits de leurs entreprises», qui, souvent, jouissent d'un monopole. Les sources anonymes et exbanquero collègue fournir un témoignage.
Dans la classification spécialement dédié aux rois [par le magazine Forbesen 2009], le roi du Maroc, Mohamed VI, fait une apparition surprise à la septième place avec une fortune évaluée à 2.500 millions de dollars. A dépassé ses rivaux, apparemment fournis plus de richesses que l'émir du Qatar, dont le sous-sol est plein de gaz et de pétrole, ou au Koweït, dont la fortune est, selon Forbes, six fois plus faible que le souverain marocain.
En 2009, la crise financière a frappé avec force à tous les revenus, y compris les riches. Toutefois, Mohammed VI, dont la fortune a doublé en cinq ans, semblait mystérieusement échapper à ce destin, car Forbes a été placé à la tête des personnalités qui ont augmenté leur richesse en 2008.
La monarchie marocaine coûte budget de l'Etat 60 fois plus que l'Elysée, le président de la République française
Dans son Rapport sur le développement humain établi par le Programme des Nations Unies pour le développement, qui couvre la période 2007-2008, le Maroc est classé 126 e (sur 177 Etats). Taux de pauvreté du pays a atteint 18,1%. Pire encore, plus de cinq millions de Marocains vivent avec 10 dirhams par jour, soit un peu moins d'un euro, et le salaire minimum légal ne dépasse pas les 55 dirhams (5 euros) par jour.
La classification établie par Forbes a laissé entendre que modestement l'amplitude d'une véritable fortune en effet beaucoup plus élevé. Et par-dessus tout, le silence ou ignorer les méthodes mises en œuvre pour accumuler une telle richesse. Lié aux fortunes du roi avec la hausse du prix du phosphate, dont le Maroc est l'un des principaux exportateurs du monde. Un résultat de cette période était mal.
Le pays prend toutes les apparences d'un système économique normal et, par certains aspects, aux banques sophistiquées, les entreprises, le secteur privé et ainsi de suite. C'est une réalité que nous devons parler dans le passé. L'industrie marocaine est comme un village Potemkine qui cache la prédation réelle.
Au double du traitement de Mohammed VI que le président américain, même si le pays est classé 126 e sur le développement humain
Le roi est, depuis un certain temps, le premier banquier, assureur, exportateur et producteur dans son pays. Il contrôle également l'industrie alimentaire, le commerce de détail et de l'énergie. L'enrichissement débridé du peuple souverain et de certains services peut, cependant, ont des conséquences politiques incalculables lorsque la population est frappée carrément par une crise qui appauvrit et affaiblit la classe moyenne. (...)
Une rapide comparaison avec les autres monarchies, à commencer par la Constitution, peut comprendre que nous sommes aux antipodes de toute éthique démocratique. Pouvez-vous imaginer la reine d'Angleterre ou le roi d'Espagne au sommet de l'exploitation chez financière, industrielle et agricole le plus important dans une situation de monopole avec déguisement peu?
Attentif à leurs intérêts, Hassan II a toujours été préoccupé par la famille royale, à commencer par lui-même, jouissant d'une résultat financier.Omniprésent dans l'arène politique, est fondamentalement désintéressée dans les affaires économiques. Son héritier est encore un véritable casse-tête politique: aucun sur la scène internationale, souvent absent de la scène nationale, n'a jamais accepté d'être interviewé par un journaliste marocain, n'a jamais donné une conférence de presse et semble désintéressé en politique comme dans son pays. Il est, au contraire, hyperactif dans le contrôle de leur entreprise. Le Maroc semble voir dans un marché captif sous son contrôle. (...)
Cette prédation autarcique révèle un aveuglement étonnant quand l'histoire a été le déplacement dans le monde arabe. L'allégation de corruption a été au cœur des slogans scandés par les personnes qui se sont terminées les régimes autoritaires de la Tunisie, l'Egypte et la Libye.Les événements qui ont lieu au Maroc ces derniers temps indiqué par son nom à deux proches collaborateurs du roi [Majidi Mounir, secrétaire privé Mohamed VI et Fouad Ali el Himma, un ami de l'école] et ses stratèges adueñamiento de l'économie et la politique du royaume.
Dans un univers si soigneusement codées et sucré que les attaques du Maroc suggèrent, en effet, la personne du souverain, car l'attaque frontale serait un sacrilège. (...)
Le revenu annuel par habitant au Maroc en 2009 était 4950 $, la moitié de la tunisienne et algérienne. Ce pays pauvre avec un Etat faible est, cependant, une source inépuisable de satisfaction pour le roi. En s'appropriant les plus de l'économie du pays augmente la richesse personnelle déjà immense alors que le budget de l'Etat modeste prend soin de toutes vos dépenses. Règle numéro un: le souverain et sa famille paient pas d'impôts. Règle numéro deux: sur l'opacité question et le silence sont la norme et ce très généreux »des prestations sociales» donné à la monarque et sont près de lui n'est pas contesté. (...)
Mohammed VI reçoit 40 000 $ salaire mensuel en tant que roi (...), c'est à dire, deux fois par le Président des États-Unis ou en français. Les pensions et les salaires réels, d'un montant annuel de 2,5 millions d'euros, y compris les émoluments tirés frère du roi et de ses sœurs et princes alliés. On ne sait pas, ni mot de la rupture de la partie. Tous les membres de la famille royale est entré aussi leurs émoluments versés par l'Etat marocain, pour ses activités officielles, généralement assez modestes. Maroc La générosité du contribuable, dont l'aide est demandée, sert, à son tour, à payer pour le roi. Sous la rubrique "accorde le roi et le tribunal« doit accorder les 31 millions d'euros souverains (310 millions de dirhams) pour refusion, de même que, à titre de dons ou de subventions. Est une quantité dont l'utilisation est au-delà de tout contrôle, même si on sait que dans les temps de Hassan II a été utilisé, en partie, caisse noire pour s'assurer la faveur de certaines personnalités politiques, marocains ou étrangers et de récompense pour leur fidélité à ce que étrangères français tribu "Amis du Maroc", composé de journalistes, des universitaires, des médecins, des avocats, des services secrets exresponsables ... (...)
Les coûts des 12 palais royaux dispersés à travers le pays, auxquels sont ajoutés une trentaine de résidences dans lesquelles ils travaillent plus de 1200 personnes, également payés par le Trésor, qui dépense un million de dollars par jour. Sur les 12 palais du roi actuel régulièrement utilisé seulement trois ou quatre et beaucoup d'entre eux n'ont jamais reçu une visite. Pourtant, ils sont conservés avec le même soin vigilant. Les jardiniers, nettoyeurs, cuisiniers se précipitent tous comme si le roi devait apparaître à tout moment mais on sait qu'à ce moment est à l'autre bout du pays ou de voyager à l'étranger.
Les travailleurs employés par le palais chaque année coûte environ 70 millions de dollars du budget de l'Etat. Ils forment une structure pyramidale qui commence avec les serviteurs les plus humbles du roi de la coupole se compose du cabinet royal (300 employés permanents), le secrétaire particulier du roi, le cabinet militaire, une bibliothèque, le Collège royal, plusieurs cliniques et de l'équipement l'entretien du mausolée de Mohammed V dans lequel sont enterrés le premier roi et son successeur, Hassan II.
Le parc automobile a, quant à lui, d'un budget de six millions d'euros dédiés au renouvellement des véhicules utilitaires, et l'entretien des voitures de luxe appartenant au souverain. En temps de palais d'hôtes de Hassan II ont été surpris de trouver de nombreux véhicules Rolls Royce, Cadillac, Bentley et autres modèles de luxe soigneusement alignés dans les garages réels. Son successeur n'a pas hésité, pour sa part, des avions marocains charte militaire pour transporter votre Aston Martin DB 7 au siège du fabricant en Angleterre afin qu'il puisse être réparé le plus rapidement. Il est également un client privilégié de Ferrari, une marque qui a acheté de nombreux modèles.
Ses caprices de vêtements sont aussi un coût pour le budget d'État: deux millions d'euros par an. (...) Il a été constitué, par un tailleur de Londres, un manteau de laine dont la facture s'élève à £ 35.000. Un million de dollars est finalement la position pour les soins et l'alimentation des animaux qui vivent dans le palais.
Un autre chapitre cher dans la loi de finances: voyages à l'étranger du roi et sa cour en 2008 s'élève à 380 millions de dirhams (38 millions).(...) Sa Majesté Le Boeing présente un luxe ostentatoire et a été équipé d'une chambre à coucher, un bureau qui sert deux salles de réunion, équipement de fitness et une chaîne stéréo de rage. (...) Le roi d'entre eux entre 250 et 300 personnes qui s'embarquent sur un Boeing 747 et deux Boeing 737-400 à laquelle il faut ajouter trois Hercules C-130 pour le mobilier et bagages. Sur les voyages de trois semaines et 60 heures de vols hebdomadaires les prix dépassent trois millions de dollars. (...) Ses voyages officiels à l'étranger presque toujours d'étendre à des vacances.
Un ingénieur marocain Ahmed Bensedik a été consacré à faire une comparaison rapide à partir des données officielles. En 2009, le produit national brut s'élevait à 90.000 millions Maroc et la France à 2.750.000.Malgré cet écart de richesse écrasante, le budget du palais royal, qui prend le relais de l'Etat marocain, ont totalisé 228 millions d'euros, tandis que l'Elysée [président français] s'élève à 112,6 millions. Le montant alloué à double Mohamed VI, octroyés au Président de la République française. Cette différence, déjà considérable lorsqu'il est placé par rapport au PIB de chacun des deux pays, montre que la monarchie marocaine coûte le budget de l'Etat 60 fois plus que la présidence française.
Vous pouvez faire une autre comparaison éloquente qui montre comment l'avenir est incertain dans un pays où, selon l'ONU, 51% de la population a moins de 25 ans. Si vous additionnez les budgets pour quatre ministères des transports et du développement, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et du Logement et du Développement urbain, atteindra 2,260 millions de dirhams (226 millions d'euros). Le résultat de cette somme est moins que le budget du palais royal (...).
En 2008 (...), 380 millions de dirhams (38 millions) a été versée à des mouvements du roi à l'intérieur et l'extérieur du pays. Quand il décide de s'installer pour quelques jours dans la capitale d'une région, la police et la gendarmerie sont là des milliers d'hommes pour se prémunir de la région. Si le souverain n'a pas un palais dans le voisinage, les plus belles demeures sont réquisitionnés pour faciliter leur séjour et son grand cortège composé de conseillers, ministres et autres courtisans.Les convois de Rabat ou Marrakech réaliser des meubles, des plats, des cuisines et les cuisiniers et les autres membres du personnel. (...)
Cette bonté réelle apparente a des effets limités: l'entourage du roi, les autorités de la région tentent de donner satisfaction à tous, même de tricher. Après l'inauguration, dans le sud, un hôpital flambant neuf, l'installation a été fermée après la visite du roi. N'avait pas encore été inculpé et de fournitures médicales qui a été montré a été loué à cette fin. (...)
Amis les plus proches parmi les intimes sont Mohamed Rochdi Chraibi, originaire du sud du royaume Ouazazate, et Fouad Ali El Himma, qui vient de la région de Marrakech. Les deux sont des enfants de familles pauvres et sont bien conscients de la possibilité qui a été bridé. Chraibi El Himma et de se comporter comme des rivaux dont verbale différends finissent, à l'occasion, violemment. (...) Plus tordu et plus rapide à manipuler lorsque le roi à cheval sombres intrigues contre leurs rivaux, Fouad Ali el Himma a finalement réussi à s'imposer comme l'ami le plus proche de Mohamed VI [car ils étaient des étudiants du Collège royal].Pendant l'été de 2011 a réussi à mettre hors circuit, il est vrai que temporairement, à un rival nième, Mohamed Moatassim, conseiller royal et juriste de renom apprécié. Il était téméraire et fait l'erreur de donner libre cours à son foie sur le parti Authenticité et Modernité (PAM) dans une ligne téléphonique interceptée. L'AMP a été créé à partir de zéro, par Mohamed VI et a volé à El Himma contre le Parti islamiste Justice et Développement.
Lors d'un atelier pendant plusieurs années dans le ministère de l'Intérieur, alors dirigé par Driss Basri, Fouad Ali el Himma aime d'informations secrètes. Ne semble pas laisser un souvenir particulier à son ancien mentor qui ne veulent pas de lui et dit de lui surtout quand il a été exilé à Paris, qu '«il était un travailleur assidu, préférant faire la fête avec le prince héritier" [l'avenir Mohamed Roi VI]. (...)
Aussi impopulaire que Fouad Ali El Himma, et précédée en plus de la mauvaise réputation d'être un homme sans scrupules, Mounir Majidi, secrétaire particulier Mohamed VI, gère l'immense fortune du roi.Contrairement à son rival, El Himma, Majidi n'est pas de la banda du Collège royal, mais une autre tout aussi important aux yeux du roi: son adorée cousine Naoufel Osman, qui mourut prématurément pour cause de maladie en 1992. (...) Mounir Majidi, mais tremble de peur au moindre changement d'humeur du motif qui fait rage sont légendaires. Et pas seulement parce que des corrections physiques que parfois inflige. (...).
Fouad Ali El Himma et le groupe du Collège royal, Mounir Majidi et la bande Naoufel ... Depuis le début de la dernière décennie d'amis de sa majesté monopolisent tous les postes-clés dans le royaume, sauf ceux zone exclusivement militaire.

Mohamed VI, le palais royal, après avoir annoncé ses gens à changer la constitution en Mars 2011 / AP






15 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est notre roi on l'aime on connait la fortune qu'il a il investit sur la terre du pays . moi ce que je demande quel intérêt ont ces deux journaliste pour publier un tel article sur le roi d'un pays ...nous les marocains on a ici une sensation que ça sort de la jalousie ou du mépris ou même du racisme que certains cachent moi si voue êtes vraiment des journaliste honnêtes allez etudier la vague de racisme qui s'instaurent dans les écoles publiques de votre Etat contre les les arabes ...ou meme si vous avez l'audasse et le courrage de parler des politiciens americains

Anonyme a dit…

ou même, on a la sensation que c'est une tentation de causer des problèmes dans le pays ,vu le développement que réalise notre pays actuellement. pour la fortune on sais que les emires de moyens orient ont des fortunes qui depassen l'imaginable . moi je ne suis ni politicien je suis un sipmle citoyen marocain qui refuse et déteste qu'on parle mal de mon pays de mon roi et même des simples citoyens marocains.si ces auteurs veulent faire un best sailer ça ne se faira pas sur le dos d'un pays

Anonyme a dit…

nous voudrions que vous compreniez bien que nous n'avons rien contre le maroc ou son roi,

simplement de l'information et lorsque je vrai dans votre beau pays et pas la capitale je precise, je sais que les marocains sont chaleureux

cette enquette n'est qu'informative, comme nous la faisons sur sarkozy ou autres

Anonyme a dit…

Attaque frontale contre le Maroc
J’entamerai mon propos en rappelant aux lecteurs que le peuple marocain, en adoptant la nouvelle constitution et en élisant ses nouveaux représentants à la chambre des députés, à donner une leçon de démocratie au monde arabo-musulman.
Cette réussite sur le plan interne est également palpable dans les domaines diplomatique et économique. Les derniers évènements sur la scène internationale ainsi que l’inauguration de grands chantiers structurants attestent également de cette réussite et de la bonne santé du Maroc.
Malheureusement cette réussite est très mal perçue par les dirigeants algériens, les nostalgiques du franquisme et les quelques romantiques français.
C’est pourquoi, depuis quelques jours, ces parties hostiles au Maroc tirent à boulets rouges sur Maroc et ses institutions. Il suffit de faire une lecture rapide la presse algérienne, syrienne et celle proche de la droite franquiste espagnole pour en être convaincu.
Il est vrai également que la presse française n’est pas en reste, mais ses raisons sont tout autres.
Les munitions de cette attaque frontale sont fournies par le dernier livre des journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet, titré « Un Roi Prédateur, main basse sur le Maroc » et exploitées par les journalistes algériens, syriens et ceux d’El Pais.
Dans leurs articles ont y trouve toute la panoplie de la phraséologie d’une campagne médiatique dirigée contre la Maroc. Cette campagne est bien entendu orchestrée par les services de sécurité algériens et syriens qui y trouvent dans ce cas d’espèce un moyen de détourner l’attention de leur peuple sur un soit disant évènement extérieur.
Il est à noter que les autorités civilo-militaires algériennes sont actuellement embourbées dans la préparation des législatives de mai prochain et les dernières analyses sur la situation politique sur ce pays laisse présager le pire. C’est pourquoi, les services algériens se sont mobilisés pour déstabiliser le Maroc.
Dans son entreprise, elle est aidée par les journalistes syriens attitrés des quotidiens proches des services de renseignement militaires, tel Tichrine.
Connaissant la proximité des régimes algérien et syrien, cette complicité contre le Maroc n’est pas surprenante.
Elle s’explique aussi par la position marocaine sur le plan diplomatique à l’encontre du régime syrien ainsi que des manifestations anti-Assad organisées à Rabat, Casablanca et autres villes.
Pour conclure mon papier, je souhaite apporter quelques éclaircissements :
1/ L’interdiction d’El Pais n’a rien à voir avec la liberté d’expression, car il s’agit de diffamations sans preuve.
La décision a été prise en application de l’article 29 du code de la presse contre toute atteinte à la personne du roi, du fait qu’il y a une volonté délibérée de défigurer l’image pour porter atteinte à la personne du roi.
2/ les témoignages de ce livre sont pour la plupart anonymes et généralement très approximatifs du fait qu’il n’y a jamais eu d’accès direct aux sources et donc non prouvés. Ce qui est contraire à la déontologie journalistique.
3/ que ce livre d’Eric Laurent et Catherine Graciet, finalement peu fouillé, a pour objectif ultime de choquer et de porter atteinte au Maroc, à son peuple et à ses institutions.
4/ et enfin, que les marocains, berbères, arabes, musulmans et israélites, qui ont donné une belle leçon de démocratie, ne permettront à quiconque de dénigrer et d’insulter leur pays, son peuple et ses institutions et qu’ils répondront à ces diffamations par le mépris le plus total.
En vous demandant de bien vouloir publier ce papier. Une réponse par courriel à cette demande serait appréciée. Cordialement. Farid Mnebhi.

MAROCAIN a dit…

marocain dit
a anonyme

PETIT 1/ de quelle droit tu parle au nom de tous les marocains?

PETIT 2/ le racisme contre les arabes dans leurs état je peux comprendre, mais le racisme entre marocains au maroc ça je ne comprend pas!

PETIT 3/ tu parle de développement que le pays réalise actuellement, et la plupart des citoyens vive avec moins de 10 dh par jour! tu déteste qu'on parle mal du maroc ou la vérité ça fait mal ? la vérité des fois peux faire mal, je te comprend. mais ce que je ne comprend pas pourquoi tu parle des émires de moyens orient, là on a une sensation que ça sort de la jalousie:) ou du mépris :)ou meme du racisme:)

PETIT 4/ là on c'est meme pas de quoi tu parle l'algérie la france la syrie l'éspagne les services de sécurité les renseignements militaires tous ça il s'agit pas de diffamations sans preuve ?

PETIT 5/ je pense que le jours de la leçon de démocratie bcp de jeans ont sécher le cours... c'est pour ça on aura jamais d'accès direct aux sources par ce qu'ont est loin de la transparence, restons anonymes cher anonyme c'est mieux.

PETIT 6/ tu parle de la liberté d'expression, tu reparle de la leçon de démocratie.., est ce que tu peux respecté un peux les autres marocains et t'arrête de parlé à leurs place.

PETIT 7/ il faut que tu prenne des vacances le travaille pour l'mekhzen c'est trèèèès dure, mais si tu continue comme ça, tu va vraiment finir par croire toutes ses connerie que tu nous chante.

Anonyme a dit…

le roi est devenu dieu( que le vrai dieu me pardons) les marocains sont devenu comme du bétail malheuresement
il faut avouer que la confiance entre les marocains est absente puisque tous le monde est devenu informateur du mekhzen
que dieu protege les marocains de leur roi

Anonyme a dit…

C'est notre roi on l'aime comme il est....au moins lui, il essaye de tout faire pour la prospérité et le développement de notre cher pays LE MAROC

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis nee en fance mais mes deux parents sont marocains.Et je voudrai dire que si ce livre succite un tel malaise de la part des marcains c ´est qu´il y a certainement quelque chose qui fait echos en eux. Personellement Je trouve que se livre nést pas choquant il sagit tout simplement de l´application pur de la liberte déxpression francaise. En revanche ce qui est choquant de mon point de vue c´est cette reaction de victimisation et de reject qui n´a pas lieu détre, nous avons le droit de s´exprimer meme si ca ne vous plait pas. cela sapelle la liberte.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis francaise, mes parents sont Marocains. Personnellement, Je trouve pas ce livre choquant. En revanche ce que je trouve choquant c´est les reactions que cela sucite: victimisation et rejet qui n´a vraiment pas lieu d´etre, il s´agit simplement de l´aplication pur de la liberte d´expression francaise.
Je trouve ridicule de se sentir offencé par un livre, il se base simplement sur des fai´ts

jean-bernard montero a dit…

c'est au nom de cette liberte que je publie vos messages ou commentaires qui sont les bienvenus

Anonyme a dit…

Le Maroc est un pays qui abrite beaucoup pauvre qui vis dans la précarité plus il y a des victimes plus le lion s’enrichie et c’est lui qui domine autour de lui il y a des (hyènes » ministre dirigent etc. personne qui détient richesse du pays» )il faut savoir qu'une persone qui pauvre au maroc c'est une personne qui voie en face de lui la mort ,le jour ou vous serai malade handicapé et pauvre vous verai la fin qui aproche les autre se soucie pas de vous en peux voire ça dans tous les pays par exmeple la syrie son d'echikté et abbatue cruelement seulement par se qu'il veul sortir de la précarité,c'est trop demandé,le maroc et entre les griffe d'une puissance et autre profit etc.

ZACK a dit…

demandé,le maroc et entre les griffe d'une puissance et autre profit etc.
En peux pas etre protégér par un pays qui vous protége pas,Vaux mieux mourir en combattent et militent pour obtenir le droit de vivre digenment que de mourir de la précarité ,

zack a dit…

POUR TOUS DIRE IL Y A PAS DE RACISME EN EUROPE ,AU CONTRAIRE LES ARABE VIVE EN EUROPE COMME DES ROI ET PLUS il vive mieux que dans leur pays d'origine demande

Anonyme a dit…

bien que je pense que le maroc a des progret a faire en matiere d'equité sociale et de progrés pour donner a l'ensemble de la population un meilleur niveau de vie je ne vois pas d'un mauvais oeil l'implication du roi dans les entreprises et l'exploitation des matiere premiere marocaine en effet il est preferable que ce soit lui plutot que des multinationale americaine ou europeenne a l'image de bien d'autres pays qui se voyent confisqué le bénéfices de leurs pays qui de plus iras enrichir les filliales des rotschilds morgans ou rockfeller pour ne citer qu'eux en effet ne penser pas que les intrusions et ingerances que font l'onu l'otan le fmi et toutes ces institutions qui contrairement a ce que vous croyais ne sont pas publiques mais privées et appartiennent a cette minorité dites élite mondiale dont je vous ai citées les principaux acteurs ci dessus au moins si les richesses sont exploité par le roi et qu'il en garde une parti si ce livre polemique contiens un minimum de verité ce dont je doute car je sais aujourd'hui que les medias et autres moyens de communication sont utiliséé a des fin de déstabilisation (diviser pour mieux regner)dans les pays musulmans pour mettre en place les rouages necessaire a leur complot en effet je vous parle du nouvel ordre mondial que tout ces ennemis de l'islam nous presente comme la solution pour la paix dans le monde n'est en fait rien d'autre qu'un projet d'asservissement et de confiscation du monde dans sa globalité je vous invite a vous informer sur le sujet car il est bien reel et beaucoup plus dangeureux que ces preocupations sur lesquelles vous débataient je vous invite a regarder notamment les conferences de sheikh imran hossein entre autres le danger est reel et les preuves sont la tout est verifiable en ce qui concerne les chretiens et les juifs marocains vous serez vous aussi victimes de ce complot informez vous je ne demandent pas que l'on me croyent sur parole les athées c'est pareils car pour eux il n'y a pas de milieu leur but ultime au delà du materialiste est le culte luciferien alors au moins avec le roi du maroc c'est un musulman dont les interets sont liées a ceux de son peuple. le peuple marocain dois faire front et soutenir son roi et reglons nos problemes internes en internes ces organismes internationaux se foutent du bien etre des marocains et la division ne serais qu'une porte ouverte a l'ingerence et l'elaboration de leurs projets malsains sur le territoire marocain je suis pour la nationalisation de toutes les structures economiques et industrielles de l'etat et dialoguons avec nos dirigeant pour ameliorer la vie au maroc .J'aime mon pays vive le maroc et les marocains le roi est notre protecteur ne l'oubliez pas regardez ce que font les nations unis ailleurs dans le monde avant de vous fiez a eux sur ceux salam aleykoum et nous avons le devoir de nous instruire et de nous informer!

ZACK a dit…

en peux mettre derrière les barreaux un PDG OU MLTNTL si il ya une coruption c'est facile d'apliquer la justice mais contre president ou dictateur ou roi impossible il est protégerd'immunité méme si il commettre un crime,deusiémement il beaucoup de travailleur qui nourisse leur enfants au maroc le jour ou il a un accident il devien handicapé il ne peux ni travailler ni nouris ça famille il fait quoi il est rejété en sais bien que tous l'industrie et entreprise grand et petit societé appartien au roi c'est normal il ny a ni indemnité ni alocation d'indimnité tous argent rentre dans les poche du roi lui il s'enfou et les chef profit des gens et c'est comme ça au maroc il y a une grand araignée et des petit je sais se lui defents les riche lui aussi en profit sur le dos des marocain chaque classe a une opinion dit se que vous vouler toi du coté des bourgois moi du coté des prolétaires